Travail



Émanciper le travail ? Débat avec Alexis Cukier et Thomas Coutrot (ATTAC) – le 29 novembre

Les nouveaux modes de gestion managériale des salarié.e.s tendent à parcelliser le travail au point où ceux-ci sont réduits à l’état d’exécutants, source d’une souffrance infinie. C’est dans ce contexte que de plus en plus de voix s’élèvent pour que le travail reprenne du sens, pour que les salarié.e.s puissent eux-mêmes maîtriser et auto-organiser leur travail. C’est d’ailleurs une condition pour tout projet de démocratie politique radicale.

Thomas Coutrot (ATTAC) : « il faut articuler relocalisation et coopération internationale » (entretien)

Pour préparer le débat entre Olivier Besancenot et François Ruffin « Libre échange mon amour : le protectionnisme est-il une solution ? », organisé par le temps des lilas le 3 octobre 2017 à La Générale, nous avons rencontré Thomas Coutrot pour lui poser quelques questions sur le sujet… Co-président d’ATTAC de 2009 à 2016, Thomas Coutrot participe aussi en 2010 à la rédaction du Manifeste des économistes atterrés. Fervent opposant au protectionnisme, il nous explique ici les raisons de cette conviction.

Retour sur la causerie #4 : comment nous avons démocratisé le travail – avec Benoît Borrits

Benoît Borrits de l’association Autogestion et auteur de Coopératives contre capitalisme nous a fait le plaisir d’accepter de se prêter pleinement au jeu de notre récit d’anticipation autour de la question du travail. C’est donc en 2030 qu’il nous transporte pour imaginer comment un gouvernement vraiment de gauche, arrivé au pouvoir en 2022, aura mis progressivement en place une démocratisation totale des entreprises – en ayant accepté de tâtonner et de laisser le peuple trancher quelle voie était la plus appropriée !

Quelques rappels sur le travail

Il semble très significatif que cette question du travail et du pouvoir aux travailleurs n’apparaisse finalement pas comme une question de premier plan pour les organisations « progressistes » / « de gauche » alors que les revendications d’appropriation sociale des moyens de production ont été jusque dans les années 1990 l’ADN de la gauche.

Demain, entre nos mains ? – Causerie #4 avec Benoît Borrits

« Demain, entre nos mains ? Comment nous avons démocratisé les entreprises » – Causerie #4 avec Benoît Borrits A force de défaites et de combats perdus, la roue du progrès social semble grippée. L’adoption de la « loi travail », malgré l’opposition massive de la...