Nos chantiers

Nous lançons dès aujourd’hui quatre chantiers qui deviendront des outils pour promouvoir les alternatives au système économique dominant. Mais le temps des Lilas ne se fera pas sans vous : si vous souhaitez participer à la construction de ces outils, contactez-nous !

Les causeries des Lilas

Posons-nous enfin jusqu’au bout la question du « comment » ! Dans ces rencontres-débats, le collectif « le temps des Lilas » invitera  des spécialistes, chercheurs, acteurs autour de questions précises. Mais pas de palabre interminable dans les « causeries des Lilas » ! Pour qu’il sorte quelque chose de ces rencontres, elles ont un avant et un après. Chaque rencontre thématique sera préparée en amont pour défricher le thème, lister les propositions existantes, commencer à cerner les blocages potentiels, trouver un invité pertinent pour nous aider à réfléchir. Chaque réunion se poursuit par un travail en aval : rendre compte des échanges, creuser les questions nouvelles qui ont émergé, faire progresser le raisonnement.

Si vous voulez participer à l’organisation de ces réunions, prendre en charge une partie du travail autour de la réunion, faites-nous signe !

 

Nous avons trois autres chantiers que nous voulons démarrer à la rentrée. Ce sont tous les trois des outils en ligne. Une nouvelle fois, si vous souhaitez participer à la construction de ces outils, contactez-nous !

La ressourcerie des Lilas

Internet est une mine d’or mais soyons honnêtes : on s’y perd ! L’objectif de la ressourcerie : sélectionner les plus belles ressources numériques qui nous aident à mieux comprendre l’économie, démontent les arnaques des libéraux ou des productivistes, décrivent les alternatives possibles, proposent des solutions. Il s’agira de les recenser et de les classer par thèmes et problématiques pour centraliser et retrouver plus facilement tous ces contenus.

A vous de jouer !
Cette ressourcerie sera en construction permanente et participative. Aidez-nous à la construire ! Dès que vous dénichez une ressource intéressante, faites la nous suivre via le formulaire.

Thèmes

– Coût du travail – Code du travail – Temps de travail – Retraites – Dette – Fiscalité – Services publics – Système de santé – Prestations sociales – Immigration – Banlieues – Energies, nucléaires – Agriculture, alimentation – TINA : des exemples de pensée libérale

 

 

 

 

Les argumentaires contre les idées reçues

Parce que le TINA procède par l’évidence, nous sommes trop souvent démunis pour déconstruire l’idéologie libérale (mais aussi productiviste !). Pourtant, il est bourré de contrevérités. Avec cette rubrique, il s’agit de rassembler les arguments qui marchent pour faire taire celui qui nous assène des horreurs sans sourciller dans les repas de famille, à la cantine, à la machine à café ! Vous non plus, vous ne voulez plus rester sans répondre ? Aidez-nous à faire taire le TINA !

A vous de jouer !
Pour prendre en charge tout ou partie d’un argumentaire ou tout simplement pour nous faire remonter une idée reçue à déconstruire, faites nous signe !

Quelques exemples...

– On vit plus longtemps, il faut donc reculer l’âge de départ en retraite – Les Etats ont vécu au-dessus de leurs moyens, il faut réduire les déficits – Les 35 heures sont une contrainte insoutenable pour les entreprises – Les entreprises sont écrasées par les charges sociales – Il faut défaire les carcans du code du travail pour que les entreprises embauchent – Si on ne baisse pas les impôts, les entreprises vont fuir – On paie trop d’impôts en France – Il y a trop de gens qui profitent des allocs, le système va s’effondrer – Si on réduit les allocations chômages, les chômeurs vont se remettre à chercher un travail – On ne peut pas accueillir tous les migrants – Sans le nucléaire, la France ne pourrait pas assurer son indépendance énergétique – Les pesticides, on ne peut pas s’en passer et continuer à produire autant

 

Les alternatives en marche - Ces solutions qui existent déjà

Parce que de nombreuses solutions existent déjà. Parce que de nombreuses alternatives ont déjà commencé à voir le jour. Parce qu’on ne s’oppose pas au TINA seulement par le discours mais aussi dans des gestes concrets, en changeant les pratiques. Dans la rubrique « les alternatives en marche » vous trouverez des galeries de portraits et des articles pour promouvoir ces autres façons de faire, qu’il s’agisse de pratiques quotidiennes, d’expériences radicales, d’actions associatives…

A vous de jouer !
Des pistes pour les alternatives ? Envie de participer à l’écriture de ces portraits ? Faites-nous signe pour nous proposer des sujets ou prendre en charge des articles…