C’est l’idée reçue par excellence, celle d’un Etat qui vivrait « au-dessus de ses moyens », qui dépenserait trop, sans compter, reposerait sur des hordes de fonctionnaires payés à ne rien faire. Et cette gabegie serait financée par l’impôt… C’est plutôt le contraire qui s’est produit sur les 30 dernières années : le niveau des recettes publiques (et donc des recettes fiscales) a diminué de façon très nette tandis que les dépenses publiques étaient globalement stables. Et si au contraire l’Etat ne dépensait pas assez et qu’on ne payait pas assez d’impôt ?

Vous pouvez nous aider à le démontrer ? Contactez-nous !

 

Suggestions de lecture

Share This