C’est l’idée reçue par excellence, celle d’un Etat qui vivrait “au-dessus de ses moyens”, qui dépenserait trop, sans compter, reposerait sur des hordes de fonctionnaires payés à ne rien faire. Et cette gabegie serait financée par l’impôt… C’est plutôt le contraire qui s’est produit sur les 30 dernières années : le niveau des recettes publiques (et donc des recettes fiscales) a diminué de façon très nette tandis que les dépenses publiques étaient globalement stables. Et si au contraire l’Etat ne dépensait pas assez et qu’on ne payait pas assez d’impôt ?

Vous pouvez nous aider à le démontrer ? Contactez-nous !

 

Suggestions de lecture

  • [Municipales] Entretien avec Julie Lefebvre (Patrimoine et Environnement)[Municipales] Entretien avec Julie Lefebvre (Patrimoine et Environnement) Dans le cadre de notre événement "Révolutionner nos villes", le samedi 2 février à 15h30 au Lieu Dit, nous publions une série d'entretiens pour enrichir le débat.
  • Rêve au palais bourbonRêve au palais bourbon Et si nos députés touchaient le salaire médian ? J'ai fait un rêve. Notre assemblée nationale avait le visage de la France. Le secret ? Les députés avaient le train de vie moyen de ceux […]
  • Congé paternitéCongé paternité Et si le congé paternité était obligatoire, et de même durée que celui de la mère ? Parc Mozart, Poitiers, mardi 16 avril 2019, 11h10. Agathe Lebrun, 35 ans. « Ça m’étonne encore de voir […]
  • Les causeries des lilas : « Autant en emporte la dette »Les causeries des lilas : « Autant en emporte la dette » L’augmentation de la dette publique depuis les années 1970 a été instrumentalisée par différents gouvernements nationaux, par le FMI et par les institutions européennes pour imposer l’idée […]

Pour être informés des nos futures initiatives, abonnez-vous à notre lettre d’information !