Dette


 

«On a déjà une dette qui est de 2100 milliards d’euros, on la laisse filer ? » La rengaine est bien connue des plateaux de télévision. Pour eux, il n’y a pas d’alternative : il faut mettre les populations au régime sec sous peine de voir la dette s’accumuler. Mais à regarder de plus près, cette soit-disant solution « de bon sens » s’avère un véritable poison : car l’austérité imposée partout en Europe détruit les économies, et en définitive augmente les dettes.

A nous de déconstruire ces idées reçues et d’esquisser des alternatives pour sortir du cercle vicieux de la rigueur budgétaire. Non pas pour « laisser filer la dette »  : au contraire, il s’agit bien de considérer tous les leviers à notre disposition pour en finir avec la dette !


L’État vit au-dessus de ses moyens !

L’État vit au-dessus de ses moyens !

On nous répète que la cause principale de l’endettement public serait l’explosion des dépenses de l’État ces dernières années. Nous aurions vécu au-dessus de nos moyens en accumulant des dettes. Notre niveau de vie serait trop élevé et nous ne serions plus capables de...
Il faut en finir avec les déficits !

Il faut en finir avec les déficits !

Cette solution serait frappée par le sceau du bon sens : s’il n’y a pas de déficit, il ne peut y avoir constitution d’une dette. Il suffirait d’être « discipliné » et « rigoureux » en ne dépensant pas plus que ce que l’on gagne. Pourtant, dans la réalité, les...
Les Grecs se sont goinfrés, ils doivent payer !

Les Grecs se sont goinfrés, ils doivent payer !

« La Grèce doit cesser d’être un puits sans fond », affirmait Wolfgang Schäuble, ministre allemand des finances, en février 2012. La dette grecque apparaît en effet comme un puits sans fond… pour l’expliquer, les commentateurs pointent du doigt l’Etat grec...